Témoignages

 

rhesusChers donneurs de sang
Je me prénomme Patrick et je dois vous remercier de tout cœur !
Voici quelques mois, je me suis fait hospitaliser suite à un infarctus suivi d’une anémie sous sintron !
Le taux d’hémoglobine étant trop bas, une décision a été prise de me transfuser deux pochettes de votre sang.
Ce qui m’a probablement aidé à survivre avec mon traitement habituel que je prends depuis 3 ans pour une autre maladie.mon_sang_pour_les_autres
Depuis 3 mois, le taux d’hémoglobine reste stable et ce grâce à vous tous !!!!
Je peux simplement vous dire MERCI…. Mais cela vient du CŒUR !
Patrick

 

Lors de mon accouchement, j’ai fait une hémorragie massive. Je ne me souviens pas de grand-chostransfusione car j’ai perdu connaissance. Heureusement, des poches de globules rouges étaient prêtes et m’ont été tout de suite transfusées. Ensuite, d’autres poches ont encore du m’être administrées. Heureusement qu’il y avait un stock de globules rouges compatible avec mon groupe sanguin. Mon bébé allait bien mais j’aurais pu ne plus être là pour lui !
Joëlle

 

petite_filleJuliette était prématurée et a développé une maladie hémorragique du nouveau-né due à un manque de vitamine K consécutif à sa prématurité. Elle a été sauvée de ses hémorragies brutales digestives et urinaires par des transfusions. Un bébé de petits poids perd vite la moitié de son sang ! Après transfusion et administration de vitamine K, tout s’est arrangé. Maintenant, Elle a 10 mois et est en pleine forme.

 

J’étais donneuse régulière de sang. J’ai toujours considéré que je rendais service à des je_suis_malademalades. Pourtant, il y a deux ans, à l’occasion de mon dernier don, on a détecté, grâce aux analyses, le virus de l’hépatite C dans mon sang. Je me sentais un peu fatiguée. Je faisais une hépatite C aiguë. Avertie par le médecin du centre de transfusion, je me suis rendue tout de suite chez un hépatologue. Comme mon infection était toute récente, il m’a donné un traitement de 6 mois, après lequel le virus n’a plus été détecté. Il m’a déclaré guérie. Je n’avais pas pensé que donner mon sang pourrait me permettre un jour de me soigner….
Marilou

 

maladeJe roulais normalement en voiture lorsqu’un poids lourd m’a brusquement coupé la route. Je ne me souviens plus du choc, mais il paraît que ma voiture s’est retrouvée écrasée sous le camion et que l’on a dû me désincarcérer.
Dès l’arrivée de l’ambulance, l’équipe médicale s’est occupée de moi et j’ai reçu de nombreuses transfusions. Ensuite j’ai été opéré (fractures et éclatement de la rate) et j’ai encore eu besoin de beaucoup de globules rouges, de plaquettes et de plasma.
Merci aux nombreux donneurs de qui j’ai reçu du sang ! Je suis maintenant en forme et en revalidation pour mes fractures de jambes. Il paraît que je vais remarcher normalement.
Lorsque je pourrai donner mon sang, je n’hésiterai pas. Toute ma famille a déjà pris contact avec le centre de transfusion et certains ont déjà fait plusieurs dons.
Benoît

 

J’ai 12 ans. J’ai une maladie héréditaire de la formation d’hémoglobine dans les malade_soignantglobules rouges. Ceux-ci sont anormaux et ont une durée de vie raccourcie. On est donc obligé de me faire des transfusions régulières pour me donner des globules rouges efficaces et me permettre de vivre sans trop de handicap.
Carolina

 

enfant_arbreLorsque j’ai vu mon petit Mattéo s’écraser au bas des escaliers et perdre son sang, j’ai cru que nos vies s’écroulaient. Rapidement, l’ambulance est arrivée et l’a pris en charge. On l’a transfusé et très vite, il a été opéré. Depuis lors, je donne régulièrement mon sang : c’est un geste qui m’est devenu banal, et je ne peux m’empêcher de penser qu’il peut continuer à sauver des « petits Mattéo ».

geste qui sauve

 

 

lien don du sangHaut de page